Les réseaux sociaux

Un job à temps complet

Aujourd’hui lorsque l’on entreprend il devient difficile, voir impossible de se passer des réseaux sociaux. En tout cas il serait bien dommage de se passer de cette ressource incroyable que nous propose Internet.

La plupart de mes clientes viennent d’un réseau social. C’est une vitrine sur le monde entier qui permet d’avoir des échanges spontanés et pas uniquement « promotionnels ». Ces échanges permettent d’avoir une présence constante (et indispensable) sur les réseaux.

Kit réseaux sociaux

Mais cette présence prend du temps ! Un temps de fou ! Je ne compte même pas combien de temps je passe dessus. Mais j’avoue que j’aime discuter avec mes abonnés, avec des gens qui aiment mon concept, et comme se sont souvent des pros aussi on a souvent plein de choses à échanger. Mais pendant que je fais ça, je ne fais rien d’autre, comme écrire plus souvent des articles par exemple !
Pour ma part j’ai une page Facebook, un groupe lié à cette page, un compte instagram et maintenant un compte pinterest, plus la gestion du site Internet. Ça fait pas mal à gérer sachant que mon métier n’est pas community manager !
Pendant mes déboires de créatrice d’entreprise j’ai fait la connaissance de Claire, qui aide les entrepreneurs à se développer. Je n’en dit pas plus, elle à accepter de répondre à quelques questions sur le sujet des réseaux sociaux…

Je vous propose donc de lire les propos de Claire de Ncn comm, ce n’est qu’une infime partie de ses compétences, mais avec l’avis d’une pro c’est encore mieux.

NCN Comm'

Rencontre

Claire, peux-tu te présenter en quelques mots. Qui es-tu, que fais-tu …

 Hello ! Donc moi c’est Claire, alias Miss Comm’ ;-). Je suis révélatrice de personnalité d’entreprises. J’ai créé NCN Comm’ pour accompagner les entrepreneurs dans leur réussite en révélant leur caractère unique et authentique.

Cela fait 10 ans que je mets mon expertise au service des entreprises. La première moitié en tant que salariée : dans des établissements de toute taille et dans des domaines très variés (du public et du privé).

La deuxième en tant qu’indépendante, afin de mettre cette maîtrise de la communication au profit des entrepreneur.e.s et de projets à fort potentiel.

Mon accompagnement intègre également la conception et la réalisation des supports adaptés à chacun. Une expertise stratégique renforcée par les missions « terrain » me permettent d’offrir une expérience globale et ultra personnalisée dans les meilleures conditions d’exécution.

Et depuis un an, je suis devenue Miss Comm’. Car le besoin de partage de mes connaissances était trop intense lol. Je suis également devenue formatrice pour permettre à chacun de communiquer comme un pro en acquérant les compétences Marketing indispensables à leur pérennité.

Car, comme je le dis souvent, chaque entreprise (aussi petit soit-elle), est unique et doit être remarquable en tant que tel.

 Quelle est l’importance des publications sur les différents réseaux sociaux selon toi ?

 Les réseaux sociaux sont devenus un média à part entière. Où chacun doit se trouver. Mais il est impératif de le faire stratégiquement. Être partout n’est pas la solution : être présent où c’est opportun et pertinent est beaucoup plus intéressant et surtout efficace.

Un tuyau ? Pour choisir vos réseaux assurez-vous : 

  1. que vos clients y soient
  2. qu’ils acceptent de vous voir, de vous suivre et d’entrer en interaction avec vous.

 Sinon, votre présence sera quasi inutile. Après, et pour répondre à la question « l’importance » c’est surtout celle que vous lui donnez.
Vous adorez partager sur instagram ? Allez-y !
Facebook vous gonfle ? Publiez sur Pinterest ! Chaque réseau à ses utilisateurs, ses habitudes, ses pratiques… Trouvez d’abord celui avec lequel vous êtes à l’aise, vérifiez les points 1 et 2 ci-dessus et GO !

 Alors c’est sûr… Publier une fois par mois sur facebook n’a aucun intérêt… Si vous choisissez un réseau il faut quand même y être présent. Mais essayer de le gérer de façon humaine et spontanée sera bien plus efficace.

 J’aime bien (pour coup) ces vidéos que l’on voit à propos de Facebook transposé dans la réalité. On nous prendrait pour des dingues ! Alors garder en tête que les réseaux c’est de l’échange, du lien entre être humain et partager vos kifs quand ils sont là et vous aurez assurément une bonne stratégie de contenu sur les réseaux sociaux.

 Y ‘a-t-il des fréquences préconisées ?

 CF la question précédente ;-). Dans l’absolu en bonne « social media strategist » je te dirai bien sûr… Chaque réseau a ses fréquences : basées sur les utilisateurs.

Exemple : Linkedin le ratio des visites est en semaine, donc des actions hebdo semblent suffisantes.

Facebook, la durée de vie d’un post est de 3h alors on peut largement publier plusieurs fois par jour… Mais il faut quand même se rappeler que tout le monde n’est pas non plus h24 connecté. Alors toujours miser sur un contenu pertinent et de qualité plutôt que la quantité. Par contre, être régulier pour créer la rencontre avec ceux de nos réseaux est important. Si on publie sur Facebook tous les mardis à 9h assurez-vous d’être toujours au rendez-vous.

réseaux sociaux

 As-tu des conseils pour optimiser au mieux ses publications? avec quels outils (papier, numérique…) ?

 Pour optimiser ses publications ? hummm…. Je vais aller un peu plus loin…

 – De la stratégie : cf plus haut : choisissez bien vos réseaux pour ne pas être partout

 – Arrêter de publier la même chose partout ! Même si on peut faire quelques rappels pour quelques fans qui seraient sur twitter et pas sur facebook, vos followers vous suivent partout. Et (encore une fois) dans la vraie vie… N’est-ce pas super relou de toujours voir la même chose ? Adaptez et distillez votre contenu de façon personnalisée en fonction de chaque réseau vous permettra de publier moins et mieux et donc de gagner en efficacité.

 – Créer votre charte éditoriale, qui fixe les règles de chaque publication et vous rappelle exactement ce que vous devez faire et quand (moi j’ai un fichier word tout bête)

 – Rédiger un calendrier de contenu – comme ça vous pouvez préparer un mois de contenu tranquillement (personnellement, j’ai un simple fichier excel largement suffisant) et programmer les publications si nécessaire (mais franchement si on peut s’en passer c’est mieux !)

 – Utiliser les outils natifs des réseaux. C’est bête et on est souvent tenté d’utiliser des outils de community management pour « rentabiliser », mais les outils natifs des réseaux sont plus efficaces et souvent permettent plus de portée des publications que lorsqu’on utilise des applications tierces. La programmation directe sur Facebook, tweetdeck pour twitter. Et quand il s’agit de contenu de site web, utiliser les boutons de partage directement depuis le site sera plus rapide et efficace.

 Il faut véritablement trouver son équilibre entre pertinence / rythme et portée pour que l’idée de partage reste au cœur des publications que vous publierez ;-).

Voilà les petits conseils de Claire. Son site internet regorge d’infos utiles ncn-comm.fr/

Vos outils

En plus de tout ça il ne suffit pas de publier, il faut aussi commenter, liker, s’abonner… C’est quasi un métier à temps complet !

Donc autant essayer de gagner du temps et de l’organisation : je me suis mis au planning éditorial (le calendrier de contenu dont parle Claire)! Je planifie toutes mes publications et si je peux, si tout est prêt je les programme mais je garde toujours une petite place pour les imprévus, les coups de folie où je me dis tiens je vais leur dire « ça ».

Déjà il faut savoir quoi programmer : photo, lien, vidéo, partage ou même vidéo live. Cette dernière remporte un grand succès auprès de l’algo Facebook. Ne jamais poster uniquement du texte sur Facebook, vous passerez inaperçu. Toujours l’illustrer d’une image, c’est plus sympa et ça attire l’œil du lecteur. L’idéal étant de varier le contenu et le format. N’hésitez pas à nous donner vos astuces en commentaire.

Quand publier ?

Le mieux je dirais que ce serait d’étudier les statistiques de sa page et de faire en fonction des heures où vos abonnés sont présents, il n’y a pas d’horaire « fétiche », cela dépend vraiment de votre audience. Mais attention à jeter un œil régulièrement, ça évolue souvent (vacances, promotions faites auparavant…).

Attention à ne pas forcément publier à l’heure du pic d’abonné, car ça signifie aussi que ça redescend derrière. Donc selon la tendance de votre courbe, essayez de publier au moment où elle commence à monter avant d’atteindre le sommet.

Avec tous ces conseils vous devriez cartonner sur les réseaux !

Un premier travail est réalisable dans votre agenda avec la liste des idées de post. Dès qu’une idée de post vous passe par la tête vous la noter sur cette page. Une fois que c’est poster vous cochez en début de ligne.

Astuces : – utilisez des couleurs pour noter selon votre propre légende pour quel réseau est prévu ce post (Facebook en bleu, Instagram en rose…)

  • Ou noter en bout de ligne le nom du réseau social prévu pour cette donnée.

L’idée étant de se faciliter la tâche au moment de compléter votre calendrier de publication et de répartir de manière variée et homogène les différentes publications.

Prévoir par exemple : 1 vidéo par semaine/1 photo par jour/1 partage par semaine…

Authenticité

Vous commencez à me connaitre, il faut forcément que je vous donne mon ressenti : ne publiez pas, si vous n’en avez pas envie, si vous n’êtes pas inspirée. ce n’est pas « parce que c’est la règle ». L’important est de créer du contenu de qualité, qui vous correspond afin de réunir une communauté autour de votre travail. Il vaut mieux avoir une petite communauté investi qui vous suit, plutôt qu’un nombre de followers génial mais qui se fiche totalement de votre travail. Je suis persuadée que l’on touche plus les gens en étant sincère… après chacun son point de vue…

Bonus

 Kit réseaux sociaux

Je vous ai préparé un petit « kit » réseaux sociaux avec quelques astuces à télécharger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.