Le “Tinder” du partenariat

Maintenant les jeun’s ils utilisent Tinder. (depuis que je suis entrepreneuse j’ai l’impression d’avoir pris 10 ans en 1 mois entre insta/linkedin/youtube… et maintenant tinder!) .
Apparemment c’est la nouvelle façon tendance pour se rencontrer “vite fait” (et peut-être même pas forcément bien fait!). Tout se passe très vite, ça matche on se retrouve dans un lit dans un café puis on passe à un autre autre chose et si ça ne plaît pas on passe au suivant “Next”! Un peu comme on fait ses courses en fait, bref c’est un concept comme un autre … On adhère… ou pas! Une sorte de partenariat très très éphémère.

Mobile illust appli MKB

Info “utile” : quand on cherche des images pour illustrer cette fameuse appli, on trouve… des champignons !!! CQFD

 

 

 

 

Mais où veut-elle en venir avec son appli ?

Où je veux en venir ? C’est simple : Moi, petite entrepreneuse toute neuve, avec mes petits agendas sur mesure qui viennent tout juste de sortir, je me suis fait démarcher par une première blogueuse et j’ai l’impression qu’elle s’est crue sur Tinder la nana ! Je vous raconte :

Mi-septembre, à peine 2 semaines que j’ai commencé les créations d’agendas sur-mesure. Pas franchement connue, voire inexistante pour le monde de la blogosphère avec mes 180 likes de pages Facebook. 180 likes dont je suis super fière parce-que j’adore ces personnes qui me suivent, qui ont suivi la naissance de mon concept. Mais là, je viens de me faire démarcher/contacter/soudoyer, appelez ça comme vous voulez, par une blogueuse, une Mam-blogueuse comme on dit (je crois?!). Je n’ai rien contre les blogs de mamans, au contraire certains sont supers bien faits, et même si je ne les connais pas tous, j’aime en découvrir de nouveaux. Donc cette dame me contacte direct, en me disant à peine “bonjour”, en me demandant de lui envoyer un produit gratuit dont elle parlerait sur son blog et sa page Facebook. Elle joint à son message tous les liens qui vont bien : blog/page Facebook…

Première réaction : “Waouh une blogueuse s’intéresse à moi, la classe…”
Deuxième réaction : “Mais comment elle m’a trouvée avec ma petite notoriété ?” “Et puis qu’est-ce que je lui apporte moi d’abord avec mon agenda recyclé ? C’est quoi le rapport avec le blog de maman ?”

Troisième réaction (oui il y en a encore beaucoup!) : Bon après réflexion, les mamans ont aussi besoin d’une organisation sans fausse note, qui peut bien sûr être gérée avec les agendas My Kirjä Book et en plus elles font partie de ma cible “client favori”. Je vais donc visiter sa page Fb, là je vois qu’elle est suivie par quasi 4000 personnes, ce qui à mon échelle est déjà beaucoup !
Troisième réaction bis : Et là, l’idée m’effleure l’esprit qu’elle veut sûrement juste recevoir un agenda gratuit … mais ça ne va pas plus loin que l’effleurement d’esprit…

Quatrième réaction : Je lui réponds hyper méga gentiment que je préfère attendre que mon site Internet soit terminé pour lancer vraiment une “grosse” pub, mais que j’apprécie son intérêt blablabla…

Cinquième et sixième réaction : Flâner sur sa page et se rendre compte que niveau contenu c’est pas très palpitant : effectivement il n’y a que des tests produits, des concours en tous genres … je repense à ma 3ème réaction bis!

ordi illu article mkb

Next !

Je relis donc son message, sans l’euphorie du moment, et je ne “ressens” aucune sincérité, ni spontanéité. En fait, avec le recul je me dis que c’est peut-être même un message type tout prêt et qu’elle envoie le même à tout le monde, un peu genre #mortdefaim. Le pire c’est que dans ses messages, il n’y a même pas un petit mot du genre “c’est sympa votre concept, je peux en savoir un peu plus ?”, ni “ils sont jolis vos agendas”… D’ailleurs je n’ai jamais eu aucune réponse à mon message, ni même un “ok merci”.

Alors, je le répète, je n’ai absolument rien contre les blogueuses, j’en aime beaucoup. Mais par pitié mettez un peu d’humain (faites l’effort de faire semblant au moins!) dans vos demandes, les petites marques comme moi, on ne bosse pas chez Moulinex/Béaba/Always (pas fait exprès de résumer la femme ainsi, désolée, mais c’est drôle alors je le laisse!). Je vis peut-être dans un monde de bisounours mais : on fait nos produits à la main mais surtout avec le cœur, on y fout nos tripes, on saoule tout notre entourage, on y pense sans arrêt. Alors OUI on veut/doit se faire connaître pour avancer, on doit faire parler de nous, mais pour ma part, j’ai

équipe partenariatbesoin d’avoir un coup de cœur pour ma “partenaire de partenariat”. Je veux du feeling, je ne veux pas de quelqu’un qui quémande un produit pour en avoir un de plus gratos. Je veux former une équipe, même temporaire ça reste une équipe.

De plus, les retombées pour la marque (moi en l’occurrence) sur ce type de partenariat sont quasi nulles, il y en a tellement et surtout de “grandes marques” que personne ne fait attention au petit truc nouveau au concept inconnu qui passe par là.

Mais bon elles essaient, ça “matche” tant mieux, ça ne marche pas “next”! #tinderinreallife

Si tu es blogueuse et que tu lis cet article ne t’offense pas, hein! Je suis à fond pour les partenariats, le travail en binôme, mais si tu as bien compris mon laïus j’ai besoin que ça ait du sens : un rapport avec ta ligne éditoriale/ton activité professionnelle/un coup de cœur mutuel…

D’ailleurs je vais moi-même aller à la rencontre /virtuelle/ de blogueuse afin de me faire connaitre, mais je sais que je ne choisirai que des personnes pour lesquelles j’aurais un feeling, et que je ne prendrai pas quelqu’un qui tiens un blog sur l’utilisation des planchas en Antarctique !

EDIT : rebelotte (expression tendance !) nouvelle demande de partenariat “Bonjour j’ai découvert votre site il y a pas longtemps” – dommage pour toi je n’ai pas encore de site ! “seriez-vous d’accord pour faire un partenariat avec moi ?” Je lui demande quel type de partenariat et surtout dans quel domaine elle est : “Vous m’envoyez un agenda et je fais un post, dès que vous faites une promo je le mets en story (je ne sais même pas ce que ça veut dire, à part c’est dans le coin d’Instagram !!!!) ” – euh mais sinon je répète vous êtes dans quel domaine ? et là coup de grâce : “je suis ouverte à tout, je n’ai pas de domaine précis”. La bienséance m’oblige à rester correct mais, en regardant, elle a un “blog beauté” sur lequel elle teste des sachets de thé, des supers bonbons t*c-t*c nouveau parfum bi-gout seulement 2 calories gnagnagna!!!! Bref poliment, mais assez agacé pour reprendre cet article, je décline sa proposition en expliquant que je préfère faire des partenariats avec des gens de mon secteur et en restant frustrée de ne pas pouvoir lui expliquer le fond de ma pensée. (j’ai quand même eu un “dommage” comme réponse)

Note à moi-même : trouver une façon polie et délicate d’expliquer mon point de vue aux gens. (Tiens je pourrais le noter sur mes super to-do list ça!)

 

7 thoughts on “Le “Tinder” du partenariat

  1. De tout cœur avec toi, le monde des blogueuses “lifestyle” est une jungle étrange ça surprend au début ! C’est comme pour les relations amoureuses en fait : faut tomber sur quelques crapaud avant de trouver le prince / le partenariat charmant :p
    Ravie de voir enfin ton site en ligne !

  2. J’adore ton article ! Je suis même fan !
    Comment je me suis retrouvée à lire ton article ? Tu viens de me contacter sur Facebook pour me prévenir du concours/lot en jeu ici même. Comme toi, je n’aime pas ne pas savoir avec qui je “travaille” même si un partage de concours n’est pas un travail en soit hein ! Mais je ne veux pas mettre en avant sur mon blog ou ma page Facebook des produits/concepts qui ne me plaisent pas. Donc tu m’as expliqué trooopp rapidement ton concept … Du coup, me voici entrain de farfouiller pour avoir des infos et le peu que j’ai vu me plait beaucoup !

    Peut-être allons nous matcher 😉

  3. Nous sommes blogueurs parentaux et approuvés totalement votre ressenti… Malheureusement de plus en plus ouvrent un blog pour “les cadeaux” et c’est désespérant pour les autres qui essaient de rester eux-mêmes dans cette jungle qu’est la blogosphère… Parfois ce n’est pas joli joli c’est vrai mais nous espérons que vous trouverez le chemin de la blogo-bisounours que nous aimons tant. Nous vous souhaitons un bel épanouissement, à très vite sur les réseaux 🙂

    1. Merci pour votre commentaire! la blogo-bisounours comme vous dites réserve quelques fois de belles surprises!! On y croit! Bonne continuation à vous aussi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.